Création de société en Suisse : bénéficier de conseils de professionnels pour bien démarrer

Création de société en Suisse

La Suisse est réputée pour accueillir des projets innovants. Ce pays attire également les entrepreneurs, car il permet de créer une société de manière très simple. Il suffit de quelques jours pour obtenir un statut pour immatriculer une SA ou SARL. La simplification des démarches administratives pour créer une entreprise dans la Confédération helvétique permet aux dirigeants étrangers ou locaux de se concentrer sur le développement de leur activité. Découvrons à travers ce guide, de précieux conseils pour permettre aux entrepreneurs de créer une entreprise.

Créer une entreprise en Suisse

La Suisse est reconnue comme étant l’un des plus importants centres d’affaires de la planète. Avant de commencer les démarches indispensables à la création d’entreprise, il faut réaliser une étude de marché. Cette évaluation se fait en effectuant des recherches sur le marché, les compétences nécessaires, la concurrence, la valeur ajoutée du projet et la capacité financière dont on dispose. Ensuite, il est important de choisir la meilleure structure juridique commerciale.

Les étrangers qui envisagent de procéder à la création de sociétés en Suisse doivent remplir certaines conditions d’éligibilité : posséder une entité légale, être résidant suisse ou travailler avec un partenaire local. Les entrepreneurs qui ne sont pas mariés à un citoyen suisse ou qui n’ont pas de permis d’établissements C accordé aux étrangers peuvent faire une demande de permis au bout de 10 ans de résidence continue au pays de l’horlogerie. Notons que les Américains peuvent en faire la demande au bout de 5 ans de résidence continue. Cliquez sur le lien suivant pour connaître quelles sont les démarches pour la création de société en Suisse.

Créer une société, réaliser un projet important

La durée de création d’entreprise varie entre 2 à 5 semaines. Elle peut être réduite à une semaine si toutes les conditions sont remplies. Le choix de la forme juridique de la structure est une décision importante. Il est dans ce cas crucial d’évaluer attentivement chaque option. La meilleure forme pour créer une société en Suisse varie selon le type d’activité, les conditions fiscales et juridiques, sa durée et les objectifs stratégiques des chefs d’entreprise. Parmi les différents types d’entreprises figure la société individuelle, la société en nom collectif, société par actions appelée également société anonyme, société à responsabilité limitée, succursale, coentreprise, société en commandite de placement collectif…

Démarche à suivre pour inscrire une société au registre du commerce

Pour inscrire une société au registre du commerce, il est recommandé de rédiger des statuts en présence d’un notaire. Cette démarche permet d’annuler la signature du formulaire tout en authentifiant le statut ainsi que l’acte d’incorporation. L’entrepreneur doit ensuite déposer le capital sur un compte bancaire local. L’étape la plus longue consiste à soumettre l’acte certifiant les statuts au registre du commerce local. Cette opération dure environ 9 jours. Il faudra ensuite s’acquitter de la taxe de timbre après avoir reçu une cotisation par la poste.

L’entrepreneur doit ensuite s’inscrire à l’administration fiscale fédérale. Cette étape est indispensable pour être éligible à la TVA. La dernière démarche administrative nécessaire : s’inscrire au système d’assurance sociale. Les entreprises en Suisse doivent conserver des livres de comptes et documents comptables pendant 10 ans. La qualité et la structure de la comptabilité varient selon la taille financière de la société. La gestion des comptes et la préparation des apports financiers sont obligatoires pour les partenaires individuels et propriétés qui réalisent au moins 500 000 CHF de chiffre d’affaires durant le dernier exercice. Cette obligation s’adresse également aux entités juridiques.