Quelle domiciliation pour une entreprise individuelle ?

Quelle domiciliation pour une entreprise individuelle

En créant une entreprise individuelle, on n’a pas à subir de lourdes démarches administratives. Ces dernières sont nettement réduites. Ce qui permet au fondateur de l’entreprise de mettre en place une activité indépendante en toute sérénité. Toutefois, on doit connaître l’importance de la domiciliation dans le cadre d’une entreprise individuelle. C’est nécessaire lorsqu’on souhaite intégrer le marché.

Ce qu’on entend par entreprise individuelle

Une entreprise individuelle ne dispose pas de personnalité morale. Cependant, le tribunal du commerce la reconnaît. La séparation de patrimoine n’a pas lieu avec cette structure. C’est ce qui allège considérablement les démarches juridiques relatives à la création et à la gérance de la structure. Un entrepreneur individuel a donc la chance de bénéficier du régime du micro-entrepreneur. Cela lui permet d’accroître son entreprise de façon simplifiée. Pour réduire les divers risques rattachés à ce choix de statut, il est faisable d’opter pour le statut de l’EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité). Même si on parle d’un régime particulier, on doit toujours déclarer une adresse pour le siège social. La domiciliation est donc une étape incontournable. Un entrepreneur peut faire un choix entre la domiciliation à son adresse privée et la domiciliation commerciale.

La domiciliation pour une entreprise individuelle

Pendant la fondation d’une entreprise individuelle, il est indispensable de procéder à la domiciliation. Pour ce faire, on octroie au greffe du Tribunal du Commerce une adresse administrative. On peut très bien domicilier son entreprise à son domicile. Il faut juste s’assurer que rien ne s’y oppose à cette opération (bail d’habitation, règlement de la copropriété, règles d’urbanisme). De cette façon, le courrier sera reçu à l’adresse personnelle du créateur et son domicile sera le siège social de l’entreprise. Cependant, ce type de domiciliation est uniquement intéressant en théorie. Il présente en effet de nombreuses limites. D’abord, même si le créateur de l’entreprise réalise une économie d’argent, cette option ne permet pas vraiment de faire développer l’activité de la société. C’est un peu plus difficile de rencontrer des clients à domicile ou encore d’embaucher du personnel, sans parler de la réception des marchandises. Il arrive également que le règlement de copropriété soit une contrainte pour ce genre d’activité. Il faut prévoir un changement d’adresse au bout de cinq ans, et on doit à nouveau faire face à des démarches administratives contraignantes. La seconde option est de se tourner vers une société de domiciliation pour domicilier son entreprise individuelle. C’est ce qu’on appelle domiciliation commerciale. C’est une solution qui s’adapte aisément aux besoins des entreprises. Elle ne demande pas de démarches administratives dans le cas où on changerait de siège social. Il suffit tout simplement de choisir les formules qui répondent aux attentes de l’entreprise individuelle nouvellement créée.

Procéder à une domiciliation en ligne d’une entreprise individuelle

Aujourd’hui, les créateurs d’entreprise individuelle peuvent réaliser une domiciliation en ligne. Il est juste indispensable de bien choisir le site sur lequel on souhaite effectuer l’opération. Généralement, cela se déroule en 3 étapes. En premier lieu, on choisit une adresse de domiciliation. Ensuite, on sélectionne les services ainsi que les options qui conviennent pour la gestion du courrier. Enfin, on signe en ligne le contrat. On doit aussi s’assurer de fournir toutes les pièces justificatives demandées.