Artisanat : réglementation concernant la menuiserie

Pour créer une activité artisanale de menuiserie ou d’ébénisterie, le créateur d’entreprise doit être titulaire d’un diplôme professionnel comme un CAP, un BEP ou un autre diplôme reconnu équivalent ou supérieur. Une expérience professionnelle d’au minimum trois ans peut être reconnue équivalente et permet de démarrer une entreprise de menuiserie.

La menuiserie, un métier réglemente

Travailler le bois ou une autre matière comme le verre, la pierre, le métal … nécessite du savoir-faire et de l’expertise et c’est pourquoi l’activité est règlementée. Pour démarrer une activité de menuiserie, la règlementation fixe  l’obligation pour l’artisan de s’immatriculer au Répertoire des métiers. En effet, ce corps de métier est une activité règlementée qui exige la présentation d’un diplôme professionnel ou la preuve d’une expérience de terrain d’au moins trois ans. La personne qui souhaite créer l’entreprise peut être titulaire d’un CAP, d’un BEP ou d’un autre diplôme reconnu comme équivalent et homologué par le RNCP, le Répertoire National des Certifications Professionnelles.

S’informer sur la réglementation connexe

Pour démarrer une activité de menuiserie, le candidat doit non seulement avoir des qualifications professionnelles avérées mais il doit aussi s’intéresser et avoir des connaissances sur la règlementation qui a un lien direct avec l’exercice de son métier. Par exemple, les normes de construction en vigueur dans secteur du bois, les règles de sécurité sur les chantiers, les normes d’isolation pour les constructions bois etc. Il est important de bien étudier la viabilité de son projet d’entreprise de menuiserie, de s’intéresser à toute la règlementation qui s’y rattache, d’obtenir des mentions de fabrication afin d’optimiser les chances de réussite de son activité de menuiserie.

La menuiserie, un domaine très vaste

Démarrer une activité de menuiserie, exige de savoir travailler le bois de façon autonome. Le domaine de la menuiserie et de l’ébénisterie (fabrication des meubles) est vaste et les spécialités nombreuses. Deux termes regroupent l’ensemble de l’activité à savoir, la menuiserie intérieure et la menuiserie extérieure. Le point commun si l’on veut créer sa propre entreprise de menuiserie, est que la réussite est liée aux qualifications professionnelles comme les diplômes mais aussi au savoir-faire et à l’expérience acquise par la pratique. Les personnes qui ont des travaux à confier à un menuisier recherchent  un professionnel compétent, doté de solides connaissances et d’un véritable savoir-faire. La réglementation concernant l’activité de menuiserie est stricte mais c’est la garantie d’une qualité de service, qui oblige le législateur à réglementer strictement ce métier d’artisanat.